2 très bonnes raisons de ne pas adopter un chien

Si vous êtes dans une situation qui ressemble à la mienne, je ne vous recommande pas de prendre un chien. En voici les 2 principales raisons.

Peut-être que vous me connaissiez déjà, ou alors que vous venez de me découvrir ? Dans tous les cas, vous avez sûrement remarqué que je ne parle jamais de mon chien. Et cela pour une simple raison : je n’en ai pas. Cela ne signifie pourtant pas que je n’en veux pas, loin de là. Mais suivez-moi, je vais tout vous expliquer.

Raison 1 : Je n’ai pas un mode de vie adéquat

Mon mode vie jusqu’à cet été n’était absolument pas adapté à un chien.

Je n’avais pas mon propre logement

Vous savez sans doute qu’avoir un chien est un engagement sur le long terme. Et c’est pour cette raison que j’ai choisi de ne pas imposer un chien dans un logement qui n’était pas le mien.

Puis, l’année dernière, j’ai participé à une formation qui se déroulait loin de chez moi durant 9 mois. J’ai donc habité dans une petite chambre d’un internat où les chiens n’étaient pas admis. Mes camarades qui avaient déjà un chien ont dû choisir entre plusieurs possibilités qui étaient très loin d’être idéales :

  • le laisser à la maison, à la garde d’un proche
  • le faire vivre en box
  • le laisser dans la voiture et ne le sortir qu’aux pauses
  • ou alors le mettre en pension toute la semaine

Moi, je n’avais pas de compagnon canin jusque-là. La meilleure solution était donc d’attendre que ma formation soit finie, et d’avoir un lieu de vie adapté.

Mais ce problème a été résolu cet été lorsque j’ai eu mon propre appartement après ma formation.

Il faut lui consacrer du temps

Eh oui ! Lorsqu’on partage sa vie avec un animal quel qu’il soit, il faut passer du temps avec lui ! D’autant plus pour un jeune chien qui ne maîtrise pas encore la propreté ou qui ne sait pas rester seul par exemple.

Pendant les semaines de cours de ma formation, l’organisation n’aurait pas été un problème. Mais c’était très différent durant les semaines de stage : des horaires parfois instables et de longues journées. Ça ne m’aurait pas laissé assez de temps libre pour m’occuper d’un animal. J’en avais à peine assez pour ne pas m’écrouler directement dans mon lit le soir.

Un chien a besoin de sortir

La formation s’est terminée et j’ai eut beaucoup de temps libre ! Ça aurait été le moment idéal pour accueillir un chien ! J’aurais pu passer beaucoup de temps avec lui et l’aider à s’habituer à sa nouvelle vie. Mais j’ignorais comment serait ma vie d’ici quelques mois … Je ne savais pas si mes futurs horaires seraient compatibles avec la nécessité de sortir un chien. Je n’ai donc toujours pas eut de chien. Eh oui, c’est sans fin cette histoire ! Mais c’est à ce moment là que j’ai adopté Liam, un jeune chat adorable que j’ai été cherché à la SPA. Pour lui, peu importe mes horaires, du moment que je suis présente à un moment de la journée, c’est beaucoup moins gênant. Il n’est pas obligé de se retenir durant toutes mes absences.

Et finalement j’ai trouvé un travail !! Pour l’instant je ne suis pas uniquement éducateur canin, même si j’espère que ce sera le cas bientôt. J’ai aussi un travail salarié avec des horaires que je ne choisis pas. Et il arrive que je parte parfois 10 ou 11h d’affilée de chez moi. Pas très sympa pour un chien qui ne peut pas au moins sortir faire pipi pendant ce temps. Vous me direz que j’ai toujours la solution de trouver quelqu’un pour venir faire une balade en milieu de journée. Et c’est tout à fait vrai. C’est peut-être une possibilité que j’exploiterais plus tard d’ailleurs !

Raison 2 : L’Argent

Mes amis, soyons réalistes, avoir une bouche supplémentaire à nourrir et assumer, ça fait des frais !

La Nourriture

Je veux pouvoir proposer de la nourriture de bonne qualité à mon futur chien. C’est ce que je fais pour Liam actuellement. Croquettes, pâtée, ration ménagère ou encore BARF … Peu importe ce que l’on choisit. A moins d’avoir des bons plans, si on veut de la bonne qualité, en général ça coûte plus cher que des croquettes de supermarché. Et c’est une chose à prendre en compte.

Sans compter que plus le chien est grand, plus il mange !! Nourrir un chihuahua coûtera beaucoup moins cher que pour un dogue allemand par exemple.

Selon mes calculs, un chien de taille moyenne coûtera environ 50 € par mois à nourrir. Mais c’est très variable selon le prix de la nourriture que vous choisissez et la quantité que le chien mange. C’est un budget que je pourrais peut-être assumer si c’était les seuls frais à ma charge.

Les autres frais

Il ne suffit pas de le nourrir ce chien ! Il faut aussi payer les frais vétérinaires. Et on sait tous que les frais médicaux peuvent vite coûter très cher. Alors il vaut mieux prévoir à l’avance. Certaines personnes choisissent de prendre une mutuelle pour leur animal. D’autres préfèrent mettre un peu d’argent de côté tous les mois. D’autres encore n’ont pas l’envie ou les moyens financiers de prévoir ce genre de frais. Je suis du genre prudente, alors dans mon cas j’ai choisi la deuxième solution. Ça fait des frais supplémentaires …

Comme on l’a dit plus tôt, mes contraintes horaires pourraient être résolues simplement. Il me suffirait de faire appel à une personne extérieure pour une promenade les jours où c’est nécessaire. Un pet-sitter en fait ! Mais ça aussi ça a un coût. Et lorsque c’est plusieurs fois par semaine, la facture grimpe vite.

Et le cumul de tout ça nous donne des frais mensuels que je ne peux pas me permettre pour l’instant, à mon grand désespoir.

Conclusion

Est-ce que je n’aurais jamais de chien pour autant ? Non, bien sûr ! Je travaille à résoudre les problèmes logistiques qui m’en empêchent le plus vite possible. Il faut que je trouve une solution pour ce problème de budget : peut-être une augmentation de revenu. Et une autre pour gérer les plages horaires trop longues. Et j’espère pouvoir vous présenter bientôt mon futur chien.

Est-ce que vous aussi vous avez rencontré ce genre de problèmes logistiques ? Avez-vous réussi à les résoudre ?
Racontez-moi comment !

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. L'amour n'est pas toujours immédiat – Éducateur canin à Dijon – […] idée était bien sûr un chien. Mais j’avais, et j’ai toujours, un certain nombre de raisons de ne pas…

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Passionnée par les chiens depuis mon enfance, j'ai toujours voulu en faire mon métier. C'est comme ça que j'ai choisi d'être éducateur canin et comportementaliste en éducation positive. 👉Pour mieux me connaître

Côté perso ? J'ai 21 ans et j'habite à Dijon.
J'aime les animaux (bien sûr), la lecture, les pâtisseries (mais qui n'aime pas ça 😉 ), et aller me balader dans la nature. Et si j'étais un animal, je serais certainement un chat : indépendant mais très aimant, plutôt malin, et s'amusant de tout.

Juliette Mougeot

Éducateur Canin à Dijon, n'hésitez pas à me contacter.

Newsletter

Rejoignez la liste de diffusion pour recevoir tous mes conseils directement par mail.

 

You have Successfully Subscribed!